Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

cicatrices peau Sylvia

Elle m’inspire : Sylvia grande brûlée

« Avoir une différence cutanée vous rend unique »

Tous les mois, je donne la parole à une femme qui m’inspire : parce qu’elle est engagée, altruiste, courageuse, drôle, respectueuse ou simplement parce que j’aime ce qu’elle est.
Sylvia habite à Londres. Elle a subi de graves brûlures lorsqu’elle était enfant dont les cicatrices sont toujours présentes aujourd’hui. Très engagée, elle a fondé Love Disfigure pour défendre tous ceux qui portent des différences visibles et invisibles.

Depuis quand Love Disfigure existe ?

Love Disfigure est né en septembre 2016 pour éveiller l’opinion sur les personnes ayant des cicatrices ou des problèmes de santé ou de peau affectant leur apparence physique, tant au niveau du visage que du corps. J’ai publié une vidéo en ligne pour partager mon histoire au sujet de l’impact de mes cicatrices sur ma vie et j’ai choisi de lancer Love Disfigure.

Quel fut le déclic pour devenir activiste sur les réseaux sociaux ?

J’ai reçu tellement de messages qui m’ont profondément inspirés que j’ai décidé d’ouvrir un groupe Facebook et de partager des photos de mes cicatrices sur Instagram, en créant love_disfigure.

Quelles furent les premières réactions à la publication de vos photos et de vos cicatrices ?

Les premiers commentaires étaient extrêmement positifs et m’ont permis de réaliser ma propre valeur, en voyant que je faisais une différence dans la vie des autres. C’était incroyable de savoir que des personnes apprenaient à accepter leur corps grâce à mes publications Instagram.

love disfigure
LOVE DISFIGURE

Qu’est-ce qui vous donne envie de continuer à avancer ?

A chaque fois que je reçois un message de quelqu’un que ma campagne inspire, cela me donne la volonté de grandir un peu plus et de continuer mon merveilleux parcours.

Quels conseils donneriez-vous à ceux et celles qui nous lisent et qui se sentent mal dans leur peau ?

Pour ceux d’entre vous qui souffrez d’une faible estime personnelle, mon conseil serait de ne pas perdre espoir et de croire en vous. Trouvez un modèle positif avec lequel vous pouvez vous identifier, qui vous inspire et vous permet de vous valoriser. Si cela n’est pas efficace pour vous, regardez-vous chaque jour dans le miroir et répétez «  Je suis beau/belle » jusqu’à ce que vous commenciez à croire en vos paroles. Souvenez-vous qu’avoir une différence cutanée vous rend véritablement unique.

Propos recueillis par Vanessa Pageot et traduits par Céline Kynast.

D’autres articles:

Elle m’inspire: Céline, vegane

Les commentaires sont clos pour cet article.