Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

blues fin de l'hiver

3 choses à savoir sur …

Le blues de la fin d’hiver

Les journées grises, la pandémie, le manque de visibilité sur les mois à venir n’aident pas le moral à remonter. Pourtant, Le blues de l’hiver n’est pas une fatalité.

Qu’est-ce que le blues de l’hiver ?

Le blues de l’hiver est un manque d’entrain, un découragement mêlée à de la tristesse. On l’appelle aussi « déprime » ou dépression saisonnière. Plusieurs causes sont identifiées, souvent plurielles :

  • une fatigue persistante avec ou sans carence nutritionnelle,
  • un stress financier,
  • un changement professionnel ou un surcroît de travail avec la peur de ne pas y arriver,
  • une tâche, un rendez-vous ou un travail que vous reportez systématiquement au lendemain car vous ne souhaitez pas l’affronter,
  • le cycle menstruel ou l’ovulation qui perturbent vos hormones,

Quels sont les signes d’un coup de blues ?

Les signes d’un coup de blues sont très variables d’une personne à l’autre. Ceux les plus couramment rencontrés sont :

  • une humeur plus irritable que d’habitude,
  • un manque d’énergie malgré de bonnes nuits de sommeil,
  • une perte d’intérêt pour les activités de loisirs habituellement réalisées avec plaisir,
  • une moindre envie de sortir ou de rencontrer ses amis,
  • une baisse d’estime de soi.

Comment faire la différence entre déprime et dépression ?

Les médecins distinguent le coup de blues à la dépression. Celle-ci est une maladie chronique prise en charge médicalement (psychothérapie et anti-dépresseurs). Dans une dépression, les symptômes sont plus forts et perturbent la qualité de vie plus de 15 jours continus.

La dépression est caractérisée par :

  • une tristesse pathologique quasi-permanente et intense,
  • une anxiété marquée et parfois une indifférence affective,
  • le sentiment que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue,
  • un ralentissement psychomoteur : modification de la marche, de la voix, des gestes, de l’initiative,
  • une fatigue plus marquée le matin, une perte d’appétit et des troubles du sommeil.

Comment remédier au coup de blues ?

  1. Identifiez la cause du coup de blues. Si vous n’y arrivez pas seul, parlez-en à vos proches.
  2. Forcez-vous à sortir dès que le soleil se montre. Si vous ne vous en sentez pas la force, demandez à un ami de venir vous chercher pour une balade.
  3. Reprenez une activité physique, même 30 minutes chez vous (en attendant que les salles de sport réouvrent) : yoga, rameur, musculation. De nombreux Youtubeurs proposent aussi des séances de danse ou de fitness en ligne qui sont stimulantes.
  4. Programmez une activité avec un objectif que vous savez pourvoir tenir et finissez la : jardinage, bricolage, rangement, nettoyage de printemps (en avance), etc.

Si les signes de fatigue ou de mal-être persistent, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant pour dépister, éventuellement, une carence nutritionnelle (en fer par exemple) ou une maladie.

Source :

  • Site d’informations sur la déprime liée à la Covid-19 : StopBlues
  • Dossier de l’Inserm sur la dépression

Autres articles:

Baise de la libido en hiver

Les commentaires sont clos pour cet article.