Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

protéger bébé de l'hypothermie

Protéger bébé de l’hypothermie

Trois astuces pour des sorties hivernales en toute sécurité

Face aux température négatives, ce ne sont pas les virus qui sont à craindre mais l’hypothermie. Trois astuces pour des sorties hivernales où bébé restera au chaud.

1. Des sorties courtes

L’organisme d’un bébé est moins efficace dans sa régulation thermique. Il se refroidit beaucoup plus vite qu’un adulte, surtout quand il est peu mouillé ou peu actif : endormi dans une poussette ou maintenu dans un porte-bébé lui comprimant les cuisses. Dans ces cas-là, limitez le temps de sortie pour éviter le risque d’hypothermie, principal danger du froid chez les tout-petits. « Les symptômes précurseurs de l’hypothermie chez les enfants se traduisent par une rougeur, une peau froide et une apathie » rappelle le ministère de la Santé. 

2. Couvrir la tête et les extrémités

Quand les températures deviennent négatives, les vaisseaux sanguins se rétractent : les extrémités, moins bien irriguées, sont alors exposées aux risques d’engelure. Privilégiez des moufles aux gants, elles gardent mieux la chaleur et sont plus faciles à enfiler. Côté chaussures, achetez une paire plus grande afin qu’il puisse bouger ses orteils. Essayez lesdites chaussures avec une paire de collant et une paire de sur-chaussettes pour vous assurer que le modèle convient. Préférez, évidemment, une chaussure imperméable. Dernière précaution : un bonnet ou une cagoule pour bien couvrir sa tête, véritable « passoire » qui laisse s’échapper jusqu’à 50 % de sa chaleur corporelle. 

3. Touchez ses mains pour moduler l’habillement

Les mains de bébé sont un bon indicateur de sa température corporelle. Si elles sont tièdes, pas d’inquiétude ; froides, vous pouvez rajouter une couverture ; moites il a trop chaud et transpire, ôtez-lui un vêtement. Cet hiver, optez pour la technique de « l’oignon » avec plusieurs habits superposés. L’air emprisonné entre chaque habit est un excellent isolant. Quant au manteau, choisissez-le imperméable et, si possible, coupe-vent, notamment en montagne ou sur le littoral.

Vanessa Pageot

Le saviez-vous ?
Même en plein hiver, pensez à hydrater régulièrement votre tout-petit. L’hydratation (lait ou eau) participe à la régulation de sa température corporelle en redistribuant la chaleur produite dans les tissus vers la peau.
 

A lire aussi :

Première consultation pédiatrique
Vitamine D : que font les autres pays ?

Les commentaires sont clos pour cet article.