Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Océan, mer et sport

Océan, mer et sport

Profitez de l’été pour nager ou marcher en eaux libres

Mer, océan, lac ou rivière : et si vous vous lanciez dans la natation en eaux libres cet été ? Si vous n’êtes pas un bon nageur, essayez la marche aquatique, elle aussi très tonique.

Nager jusqu’à la bouée et revenir, cap ou pas cap ? Nager en eaux libres ne s’improvise pas. Il faut être bonne nageuse/bon nageur car la pratique est plus physique que dans un bassin. Le vent et le courant sont les deux principales difficultés en mer, océan ou en rivière. Privilégiez le début ou la fin de journée pour une première séance de nage libre car le courant est moins fort et ne partez jamais seul(e). Pour plus de sécurité, vous pouvez vous entraîner en zone de baignade sécurisée. Dans ce cas, prévenez le maître-nageur sauveteur, qu’il ne soit pas surpris de vous voir nager si loin. Il pourra aussi vous donner des indications sur la force du courant et sur la position des bouées afin que vous puissiez calculer la distance de votre parcours.

Des qualités d’endurance

Si vous nager en eaux libres pour la première fois, n’hésitez pas à vous équiper d’une paire de lunettes de piscine et d’un bonnet de bain. Commencez par une petite distance afin de préserver vos forces pour le retour. La nage en eaux libres est une activité physique exigeante sur le plan cardiovasculaire, nécessitant des qualités d’endurance. « Nager sollicite le souffle, ce qui permet d’améliorer ses capacités respiratoires » constate Elodie Lavigne dans les colonnes de Pulsations¹. Nager en mer ou en océan est aussi bénéfique sur la circulation sanguine et les articulations, l’eau amortissant les mouvements.

Marcher dans l’eau jusqu’au nombril

Si vous n’êtes pas bon nageur, préférez la marche aquatique, appelée aussi Le Longe Côte. Le principe ? Marcher en mer ou en océan en étant immergé jusqu’au nombril pour faire travailler toute la chaîne musculaire. « Inutile d’être sportif confirmé, c’est une activité pédestre à portée de tous, que l’on sache nager ou pas », rassure la fédération française de randonnée. La marche aquatique est une activité très complète : renforcement musculaire et cardiovasculaire, équilibre et stimulation de la circulation sanguine.
Pour une première sortie, intégrez-vous à un groupe déjà habitué à cette activité ou demandez à être encadré par un animateur diplômé sur le lieu de vos vacances. Les coordonnées des associations locales de marche aquatique sont disponibles sur le site de la fédérations française de randonnée.

En savoir plus :

La nage en eaux libres
La marche aquatique

Vanessa Pageot

D’autres articles:

Prévenir les noyades
Du sport toute l’année

Les commentaires sont clos pour cet article.