Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Prévenir les noyades

Prévenir les noyades

Des cours de natation pour adultes

En France, 1 adulte sur 5 ne sait pas nager. Santé Publique France lance une enquête de juin à septembre pour déterminer les causes de noyades et ajuster les moyens de prévention comme la promotion des cours de natation pour adultes.

4 décès par jour entre le 1er juin et le 30 septembre 2015 : ce sont les tristes statistiques de la dernière enquête noyade. Sur les 1 266 noyades accidentelles recensées en 2015, 436 personnes sont décédées : 50 % en mer, 24 % en piscine, 22 % en cours ou plan d’eau et 3 % en d’autres lieux. Cette année, Santé publique France relance une enquête sur le même laps de temps afin d’adapter ses actions de prévention et sensibiliser davantage la population aux risques liés à la baignade. Les loisirs aquatiques sont aussi ciblés, 20 % des noyades ayant lieu lors d’une activité de pêche, de plongée, de canoë ou de rafting.

 

Apprendre à nager adulte

Si l’attention se porte souvent sur les enfants1, ce sont les adultes qui sont, en nombre, les premières victimes de noyades. En France, 21 % des adultes ne savent pas nager. Ces non-nageurs sont « invisibles » comme Éléonore, 33 ans qui a pris des cours spécifiques de natation pour adultes il y a deux ans. Jusque-là, elle suivait ses amies à la piscine mais en se limitant au petit bassin ; à la mer, en restant sur le bord de la plage. « Lors du premier cours, j’étais stressée … Mais de voir d’autres adultes dans la même situation que moi m’a rassuré. Petit à petit, je me suis réconciliée avec l’eau.», témoigne-t-elle. Sans phobie aquatique, une dizaine de leçons suffisent pour être à l’aise dans l’eau et maîtriser la technique de la brasse selon la fédération des maîtres-nageurs sauveteurs. Car contrairement aux idées reçues, les adultes mémorisent et synchronisent leurs mouvements aussi vite, voir plus vite, que les enfants.

Vanessa Pageot

D’autres articles :

Les bactéries des piscines
Où se soigner ce 15 août
Les accidents de la vie courante

Les commentaires sont clos pour cet article.