Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Comment parler de la puberté à son ado

Comment parler de la puberté à mon ado ?

3 sites qui vous aident à trouver les mots

Acné, hormones, poils… Votre ado vous bombarde de questions et vous ne savez pas comment aborder ces délicates questions ? Trois sites pour vous aider à trouver les mots et, pour votre ado, pour mieux comprendre sa puberté.

On s’exprime

Ce site, lancé par Santé Publique France répond à toutes les questions de votre ado sans tabou. Dans la rubrique « SexAnatomy », la page « Ce qui change à la puberté », permet de récapituler tous les changements déjà en cours et ceux qui vont arriver, que votre enfant soit une fille ou un garçon. Les questions autour de la sexualité sont aussi abordées : érections et éjaculations ou le clitoris chez les filles. Le site évoque aussi le sexting, le sextape ou la « première fois ». Enfin, le site renvoie vers une ligne téléphonique gratuite et anonyme : Le fil santé jeunes.

Le + : La diversité des pages et la richesse du contenu permet de parler de la puberté avec son enfant avant les premiers signes vers 10 ans ou, au contraire, quand il est déjà « grand », à 14 ou 16 ans.

 

On s’explique ça

Ce site canadien, pilotée par trois jeunes médecins sexologues, aborde la question de la puberté, de la sexualité et de l’adolescence en général via des capsules vidéos. En tout, ce sont 60 capsules dont le but est « éduquer à la sexualité, de façon inclusive et sans tabou ». Celle sur la puberté, dure 7 minutes. Elle montre les évolutions des organes génitaux et elle souligne les transformations à tous les niveaux : physique, psychologique, mais aussi émotionnels et sociaux.

Le + : le discours clair avec un langage scientifique qui ne tend pas à infantiliser les ados.

 

Repères parents

L’espace parents du Centre régional d’information et de prévention du Sida et pour la santé des jeunes (CRIPS) est plus orienté sur la sexualité des adolescents, les questions de genre, d’orientation sexuelle ou de transidentité. Ce sont des médecins psychiatres ou pédopsychiatres qui font le point sur chacune de ses questions à travers des capsules vidéos de 3 minutes environ.

Le + : Les propos des médecins sont là aussi très clairs sans s’enfermer dans un seul schéma au contraire.

Vanessa Pageot

A lire aussi :

Les commentaires sont clos pour cet article.