Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Téléphone portable à l'hôpital

Hôpital : le téléphone portable, admis sous conditions

Patient, famille ou personnel soignant, la règle était la même pour tous : téléphones portables éteints à l’hôpital afin de limiter les risques d’interférences des champs électromagnétiques avec les dispositifs médicaux. Cette mesure de précaution, datant de 1995 est aujourd’hui dépassée, juge l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail: « l’usage de téléphones mobiles en tout lieu et à tout moment par une majorité de la population est une pratique y compris par les professionnels de santé, les patients ou leurs familles. »
Plutôt que d’interdire, l’Agence préfère encadrer l’usage du mobile, avec la création de zones d’usage autorisé, limité ou interdit. L’interdiction étant toujours stricte dans les lieux comportant des dispositifs électromédicaux à fonction critique ou servant au maintien de la vie (unités de soins intensifs, blocs opératoires, néonatalogie, services d’urgence, etc.), ainsi qu’à proximité des lits de patients connectés à des dispositifs électromédicaux. En revanche, pas de précision quant à une distance minimale, la diversité des sources de champ électromagnétique (caractéristiques fréquentielles, de puissance, de signaux, etc.)  étant trop grande.

 

Mauvais ménage du pacemaker et du mobile

 

L’Agence insiste sur le respect des recommandations par les personnes porteurs d’implants cardiaques ou de stimulateurs cardiaques : ne pas mettre le téléphone dans une poche à proximité d’un implant, téléphoner avec l’oreille opposée, ne pas passer les portiques de sécurité des aéroports, etc. Quant aux professionnels de santé qui utilisent des électrostimulateurs à l’image des kinésithérapeutes, l’Agence préconise des formations afin de mieux « analyser le bénéfice / risque pour les patients ».

Vanessa Pageot

 

Source : Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

D’autres articles

Stress au travail : 5 résolutions
L’hypnose aux urgences
Les enfants surexposés aux radiofréquences

Hôpital : le téléphone portable, admis sous conditions
4.7 (93.33%) 3 votes
Comments for this post are closed.