Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Sclérose en plaques un anticorps prometteur

Sclérose en plaques : un anticorps prometteur

L’Inserm vient d’annoncer la découverte d’un anticorps « possédant des effets thérapeutiques potentiels contre la sclérose en plaques. » Cet anticorps empêcherait les globules blancs de se diriger vers le tissu cérébral. Il s’agit, pour l’instant, d’une étude sur des souris mais les résultats, publiés dans la revue Brain, sont prometteurs pour les 90 000 malades en France.

Il n’existe pas, aujourd’hui, de traitement curatif contre cette affection neurologique, les médicaments actuels atténuent seulement les poussées ou tentent d’améliorer la qualité de vie des patients (douleurs, fatigue, spasmes musculaires et troubles urinaires). D’autres études sont en cours, à l’image de celle outre-Atlantique où les chercheurs testent un traitement à base de cuivre sur, là aussi, des souris. (lire l’article de Topsanté)

 

La cause la plus fréquente d’invalidité

 

La sclérose en plaques est une maladie qui affecte le système nerveux central (cerveau et moelle épinière). La maladie est dite auto-immune car le système immunitaire, censé protéger l’organisme des agressions extérieures, attaque ses propres constituants. « Le plus souvent, la maladie se manifeste par poussées, avec l’apparition de troubles moteurs, sensitifs et cognitifs, qui régressent en quelques semaines, explique l’Inserm. Mais au fil des années, ces symptômes peuvent évoluer vers un handicap irréversible. » Elle représente la cause la plus fréquente d’invalidité neurologique chez l’adulte jeune.
Avant la concrétisation d’un médicament pour les malades, les chercheurs cherchent un partenariat avec des industriels pour un premier essai clinique chez l’homme.

Vanessa Pageot

Source : Communiqué de presse de l’Inserm.

En savoir + sur la maladie : Inserm.fr/thematiques/neurosciences-sciences-cognitives-neurologie-psychiatrie/dossiers-d-information/sclerose-en-plaques-sep

 

D’autres articles

Maladie rare
La migraine au féminin
Pas d’ibuprofène enceinte

Sclérose en plaques : un anticorps prometteur
4.1 (82.86%) 7 votes
Les commentaires sont clos pour cet article.