Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

sport malmène poitrine femmes

Quand le sport malmène notre poitrine

Taille du bonnet et brassière inadaptée

Une poitrine opulente est un frein à la pratique de l’activité physique. En cause : le déplacement douloureux de plusieurs centimètres des seins. Un soutien-gorge inadapté est aussi responsable de cette douleur, y compris pour les plus petites poitrines.

 

37 % de temps de sport en moins pour les femmes qui ont une poitrine opulente ! Un chiffre très précis que l’on doit à des scientifiques australiennes dont les travaux sont publiés dans le Journal of Science and medecine in Sport. Lors des activités physiques intenses, les seins peuvent se déplacer de 19 cm à la verticale, et jusqu’à 4 cm dans les autres axes. Et il ne suffit d’un mouvement que de 2 cm pour provoquer une sensation d’inconfort ont constaté les chercheuses. Un constat établi à partir de l’observation des effets mécaniques de l’effort physique sur les tissus mammaires.

 

Les petites poitrines souffrent aussi

« La science du sport a toujours été dominée par les hommes et pour eux, étudier les seins est considéré comme légèrement risible », se désolait, en 2007, la chercheuse américaine Joanna Scurr de l’université de Portsmouth . Elle avait mis en parallèle le modèle de soutien-gorge et le ressenti de la douleur chez les femmes après une activité physique et ce, quelle que soit la taille de la poitrine. Plus de 50 % des femmes notaient des sensations douloureuses avec un soutien-gorge non adapté ou mal adapté à la pratique d’une activité physique modérée à intense.
Aujourd’hui, les fabricants ont progressé dans l’offre de sous-vêtement ad hoc avec un soutien-gorge spécifique ou une brassière croisée qui maintient le buste. N’hésitez pas à l’essayer en veillant à ce que l’ensemble du sein soit englobé dans le bonnet, en particulier la partie sous l’aisselle. Soyez également attentive aux bretelles, aux coutures et à l’armature.
Heureusement, toutes les activités physiques ne mettent pas la poitrine à rude épreuve. Les activités telles que la natation, la marche, le yoga ou le pilates sont douces et restent possibles quel que soit le bonnet de ses seins. En revanche des exercices lents comme le pilates sont recommandés.

Vanessa Pageot

D’autres articles :

Du sport sur ordonnance
Sportifs : prenez soin de vos pieds

Quand le sport malmène notre poitrine
5 (100%) 2 vote[s]
Les commentaires sont clos pour cet article.