Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Prendre avion avec bébé

Prendre l’avion avec bébé

5 conseils pour voyager avec un enfant de moins de deux ans

Vous prenez l’avion avec bébé pour la première fois ? Que ce soit pour un long courrier ou pour un vol d’une heure, cinq conseils à suivre pour que ce moment se passe en toute quiétude.

7 jours. C’est l’âge minimal que doit avoir bébé pour voyager afin de s’assurer qu’il soit en bonne santé. Dans les cas d’infections aiguës des voies respiratoires, comme l’otite, il est fortement déconseillé de prendre l’avion avec un nourrisson de moins de six mois.
Au-delà de la santé de votre bébé, pensez à prévoir une pièce d’identité, y compris pour un vol national ! Le livret de famille n’étant pas reconnu comme une pièce d’identité, vous devez faire les démarches pour que bébé ait sa propre carte nationale d’identité ou son passeport. Si vous voyagez à l’étranger, les autorités réclameront aussi un visa sur son passeport au même titre que pour un adulte.

Contre les pleurs du décollage

Les formalités remplies, vous embarquez enfin. Au décollage (comme à l’atterrissage) la variation de pression donne l’impression d’oreilles bouchées. Si elle est anodine pour un adulte, elle déclenche souvent les pleurs des plus petits. Leurs trompes d’Eustache (au niveau des oreilles) ne sont pas encore « matures » et elles ne peuvent pas compenser les différences de pression sur leurs tympans, douloureuses pour eux. Pour atténuer cette douleur, faites téter ou donner le biberon à votre bébé pour qu’il puisse déglutir naturellement et « déboucher » ses oreilles. Vous pouvez aussi lui laisser sa tétine, le résultat sera le même.

Nourrir bébé

Sachez que les liquides (lait, eau) et l’alimentation pour nourrissons ne font pas partie des restrictions des liquides de plus de 100 ml. Vous pouvez donc emporter un thermos d’eau chaude pour le lait en poudre. Si votre enfant a déjà entamé sa diversification alimentaire emportez ses petits pots que le personnel naviguant accepte, en général, de réchauffer.

Faire dormir bébé dans l’avion

Avant deux ans, votre enfant sera sur vos genoux (sauf si vous souhaitez lui payer un siège). Pour les vols longs courriers, la plupart des compagnies aériennes proposent des lits bébé suspendus. Le nombre de lits bébé étant limité sur un vol, prévenez le plus tôt possible la compagnie pour le réserver.

Lit bébé en avion

Contre l’air sec

Durant le vol, l’humidité est diminuée de 20%. L’air sec entraîne une sécheresse des muqueuses, de la peau et, parfois, des conjonctivites. N’hésitez pas à donner plus souvent le biberon (lait ou eau) ou le sein à votre bébé pour l’hydrater. Quand il est éveillé, passez-lui un gant préalablement mouillé ou une lingette spéciale bébé sur le visage.

Habiller et changer bébé pendant le vol

L’intérieur de la cabine étant climatisé, prenez des vêtements chauds et confortables pour éviter que votre enfant n’ait froid. Pour changer bébé, les avions disposent d’une table pliante dans les toilettes. Certains parents préfèrent toutefois changer leur nourrisson directement sur leurs genoux, position plus stable pour eux-mêmes et l’enfant. N’hésitez pas à prendre des changes en plus pour anticiper un éventuel retard de votre vol.

Vanessa Pageot

Source : « A quelles conditions un bébé peut-il voyager en avion ? », Paediatrica, vol 21, N°1, 2010.

D’autres articles :

Pas de soleil pour bébé
Voyageur et turista

Les commentaires sont clos pour cet article.