Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

urgences dentaires

Urgences dentaires

Où aller quand les cabinets dentaires sont fermés ?

Couronne déchaussée, gingivite ou rage de dent : comment vous faire soigner en cette période de confinement ?

Les fraises, des chirurgiens-dentistes, sont à l’arrêt ; les cabinets étant fermés « jusqu’à nouvel ordre ». En effet, « la chirurgie dentaire est parmi les activités les plus exposées au COVID-19, rappelle le Conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes, du fait de la proximité avec le patient et les projections possibles de gouttelettes, salive, postillons… ». Autre raison, le manque de matériel de protection : ni masques FFP2 ni sur-blouses en quantité suffisante..
Malheureusement, les caries, inflammations des gencives, problèmes de couronnes ou d’appareils dentaires ne s’arrêtent pas pour autant. Le premier réflexe est d’appeler son dentiste traitant. Il vous conseillera sur la marche à suivre : une couronne déchaussée pourra éventuellement attendre la fin du confinement, telle gingivite nécessitera peut être seulement un traitement disponible chez le pharmacien.

Dentiste de garde

La rage de dent, elle, ne peut pas attendre. Ce sera le chirurgien-dentiste de garde qui vous prendra en charge. Les rendez-vous chez les praticiens de gardes sont régulés par les Conseils de l’ordre des chirurgiens-dentistes de chaque département. Leur numéro vous sera donné par votre dentiste traitant.

Le délai d’attente risque d’être long, les dentistes de garde prennent peu de patients par jour. La faute ? La tâche chronophage de désinfection systématique de tout le matériel touché par les patients et par les professionnels de santé eux-mêmes sans compter celle de l’aération de la pièce.

Vanessa Pageot

Qui appeler si l’on n’a pas de dentiste traitant ?

Le site urgences-dentaires.info prend le relais de tous les patients en panne de dentistes traitant. Ce site est géré par les Chirurgiens-dentistes de France (CFD). Ce site détermine votre urgence et vous oriente vers le bon interlocuteur. Il permet ainsi de désengorger le 15 et les standards téléphoniques d’urgence dentaire.

D’autres articles :

Santé bucco-dentaire
Orthorexie

Les commentaires sont clos pour cet article.