Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

contraception masculine

Contraception masculine : vrai/faux

Des chercheurs britanniques ont annoncé qu’une pilule contraceptive pour les hommes sera prête d’ici 5 ans. En l’attendant, démêlez le vrai du faux en contraception masculine.

Le préservatif est sûr à 100 %

FAUX – Pas tout à fait… Il est efficace à 98 %, quand toutes les conditions sont respectées sinon « les échecs peuvent être plus importants, allant jusqu’à 15% » met en garde le ministère de la Santé via le site choisirsacontraception.fr. En cause, des lubrifiants non appropriés par exemple.

Les hommes sont prêts à prendre « leur » pilule

VRAI – 61 % des hommes se sont dits parés à prendre une pilule contraceptive si elle existait selon un sondage CSA de 2012. Et seraient-ils prêts à ne pas l’oublier un seul jour ?

Le préservatif n’est pas la seule méthode contraceptive masculine

VRAI – Autre méthode connue de ces messieurs, même si elle n’est pas fiable à 100 % : le retrait. Plus scientifique, la méthode hormonale par injection pratiquée par le Dr J.C Soufir à l’hôpital Port Royal à Paris ou la contraception masculine thermique de son confrère R. Mieusset du CHU Paule de Viguier à Toulouse. Ces deux méthodes sont décrites sur le site contraceptionmasculine.fr

La vasectomie, les Français en ont peur

VRAI – La question est vraiment taboue en France : seuls O,5 % des hommes ont recours à ce moyen de contraception, alors que 20 % des Anglais et des Canadiens y ont recours. La vasectomie consiste à couper et à bloquer les canaux déférents qui transportent les spermatozoïdes à partir des testicules. L’opération, qui est réversible, a lieu sous anesthésie locale et dure seulement 15 minutes.

Les hommes ne sont pas sensibles aux effets indésirables

FAUX – Lors du dernier essai piloté par l’OMS d’injections d’hormones, 20 des 320 hommes volontaires ont baissé les bras avant la fin du test face aux effets indésirables : acné, troubles de l’humeur et de la libido. Des effets secondaires auxquels sont exposées les femmes…

Des chercheurs développent un spray nasal comme contraceptif

VRAI – Aussi farfelu qu’il y paraisse, une équipe de scientifiques portugais a annoncé, pour 2021, un spray nasal qui bloquerait la mobilité des spermatozoïdes et les empêcherait ainsi d’atteindre l’ovule.

Vanessa Pageot

D’autres articles

Le danger des jouets non conformes
Orthorexie
Maladie rare

Contraception masculine : vrai/faux
3.8 (75%) 8 votes
Les commentaires sont clos pour cet article.