Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

jeunes enfants et écrans

Jeunes enfants et écrans

Une omniprésence inquiétante

 

Dès leur naissance, les enfants sont exposés aux écrans, souvent de façon passive. Ce n’est pas sans conséquence sur leur éveil cognitif, alerte un docteur spécialisé de la petite enfance.

C’est un médecin de la Protection maternelle et infantile, le Dr Anne-Lise Ducanta qui tire la sonnette d’alarme : la surexposition des tout-petits (maternelles) aux écrans a des conséquences sur leurs capacités cognitives. Problèmes de langage, de dextérité et de relations aux autres. « Je ne parle pas d’enfants qui regardent la télévision une heure par jour ! argumente Anne-Lise Ducanda, dans les colonnes du Figaro. La plupart de ceux qui me sont adressés passent au moins six heures par jour devant des écrans. Certains n’arrivent pas à parler, à encastrer trois cubes ou encore à tenir leur crayon. »

Dix écrans par maison

 

Les 4-14 ans passent en moyenne 3 heures par jour devant les écrans, selon une étude Ipsos de 2015. 73% d’entre eux ont au moins un écran personnel ; 13% des 4-6 ans sont déjà équipés d’une tablette individuelle… En moins d’une génération, les écrans ont envahi tous les espaces de la vie privée et publique. Combien de tout-petits sont assis sur les genoux de leur parent à jouer sur un smartphone dans les transports en commun ? Combien de grands-parents offrent une tablette “d’adulte” à leurs petits-enfants à Noël pensant ainsi les valoriser ?
Comme repères pour les parents et le reste de la famille, le Dr Serge Tisseron conseille la règle du 3-6-9-12. Jusqu’à 3 ans, pas de télévision ; avant 6 ans, pas de console de jeux ; à partir de 9 ans, l’enfant peut aller sur Internet avec la présence de ses parents. A 12 ans, l’adolescent peut découvrir le monde virtuel seul avec, toutefois, des limites parentales. Des limites qui peuvent parfois être compliquées à poser quand les parents eux-mêmes passent plusieurs heures sur leurs écrans dans la sphère familiale. Les foyers français comptent 10 écrans en moyenne, smartphone(s) inclus. Et chez vous ?

 

Vanessa Pageot

D’autres articles

Téléphone portable à l’hôpital
Ostéoporose, le taichi permet de retrouver mobilité et souplesse
Tatouages

Jeunes enfants et écrans
4.3 (85.71%) 7 votes
Les commentaires sont clos pour cet article.