Blog santé

Zoom sur l'actualité santé

Vrai faux sur le tatouage

Vrai / faux sur le tatouage

Les bonnes questions à se poser avant de se tatouer

14% des Français arbore un tatouage¹. Avant de faire partie de la communauté tatouée, réfléchissez à la symbolique de cet acte, au choix du professionnel et aux contre-indications possibles.

Le tatouage est douloureux

VRAI – Comme le rappelle le site Tatoo-tatouages.com « la douleur d’un tatouage est subjective, [elle]dépend du ressenti de chacun, parfois également du talent du tatoueur, du matériel qu’il utilise (…), de la nature du motif et bien sûr de l’endroit du corps choisi pour le tatouage ».

Les encres peuvent provoquer une inflammation de la peau

VRAI – Il y a peu de données en France mais selon une étude allemande, 67 % des personnes tatouées déclaraient avoir eu des problèmes de peau : allergies, inflammations, infections bactériennes ou virales, mycoses… Si les produits de tatouage sont aujourd’hui très réglementés, il est essentiel de faire appel à un professionnel dans un salon et non sur le bord d’une plage par un « tatoueur ambulant ». Vous pouvez également vous tenir informé des risques auprès d’un dermatologue.

Les tatouages au henné sont sans risque

VRAI et FAUX – Le henné traditionnel, obtenu à partir d’extrait de plantes est sans risque.  « Compte tenu de son usage cosmétique important, de par le monde et de par les siècles, et du peu de réactions allergiques rapportées dans la littérature, on peut estimer que le henné n’est qu’un faible agent sensibilisant » analyse le bulletin toxicologique québécois . Il est reconnaissable à sa couleur jaune-orange-rouge-brun. Toutefois, comme son temps de séchage est long, certains proposent un henné noir dans lequel on ajoute du paraphénylènediamine (PPD). Or cette substance chimique est responsable de graves allergies cutanés. « La sensibilisation est définitive et irréversible, prévient l’ANSM. Ces réactions allergiques peuvent récidiver au contact de teintures pour cheveux, de vêtements ou d’objets en caoutchouc contentant ce colorant. »

Tout le monde peut se faire tatouer

FAUX – Les moins de 18 ans ne peuvent pas se faire tatouer sans consentement écrit d’une personne chargée de l’autorité parentale. Le tatouage est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes qui souffrent d’une maladie de peau (zona, psoriasis par exemple) ou celles qui souffrent d’une maladie qui abaisse les défenses immunitaires.

Vanessa Pageot

1 Sondage Ifop, 2017 pour le syndicat national des artistes tatoueurs.

D’autres articles :

Tatouages : soigner et prévenir les complications cutanées
Dépistage des cancers de la peau
Tabagisme pendant la grossesse

Vrai / faux sur le tatouage
5 (100%) 2 votes
Les commentaires sont clos pour cet article.